Le tango argentin

Publié le par jurasud danses

Petit historique :

Le tango argentin est apparu à la fin du XIXème siècle, dans le rio de la plata, Buenos Aires et Montevideo qui s'en partagent la paternité. Cette danse est née dans les bas fonds des ports , qui accueillaient à l'époque une forte immigration en provenance d'Europe et d'Afrique. Ces immigrés (en majorité des hommes)  ont  apportés leur culture musicale, et leurs instruments (faciles à transporter et peu cher).  C'est dans les lupanars que le tango se développe et la bonne société de Buenos Aires le méprise totalement.

Mais le tango ne va pas tarder à s'échapper de son berceau et c'est en France qu'il débarque. La haute société parisienne va s'en emparer et lui donner ses lettres de noblesse. C'est tout auréolé de son passage à Paris, qui est à l'époque le symbole de la culture et du raffinement, que le tango revient à Buenos Aires égayer les soirées de la bonne société.

Le tango traversera tant bien que mal les différentes périodes de l'histoire de l'Argentine. Il connaitra son âge d'or dans les années 30/40, puis disparaîtra presque sous la dictature . C'est à partir de 1983 (fin de la dictature ) qu'il va renaître jusqu'à devenir un phénomène international. Il est actuellement dansé dans le monde entier.

Le tango argentin est une danse d'improvisation basé sur l'écoute musicale et l'écoute entre danseurs. La position abrazo (dans les bras l'un de l'autre) est spécifique à cette danse est peut être ouverte ou fermée selon les styles de danseurs ou en fonction des styles musicaux.

Le tango est avant tout une danse de bal (milonga).3.gif

 

 Petit Glossaire

La milonga : c'est le nom du bal (ce nom est aussi employé pour désigner la salle dans laquelle on organise le bal mais c'est également le nom d'une danse spécifique)

Dans une milonga (un bal) il existe quelques règles à connaître que vous dansiez à Buenos Aires à Paris ou à Tokyo.

Le tango (comme la milonga ou encore la valse) est dansé en cercle autours de la piste en progressant tous et toujours dans le même sens . Personne ne doit danser au centre de la piste, et il est fortement déconseillé de reculer sous peine de s'attirer les foudres des autres tanguéros.

Il peut y avoir plusieurs cercles concentriques qui évoluent à différentes vitesses.

 

La tanda : les morceaux de musique sont joués en général par série de 3 à 5 d'un même rytme , vous avez généralement une ou deux tanda de tangos, puis une tanda de valses, de milonga  etc.  

Lorsque vous invitez ou êtes invités pour une tanda vous devez absolument terminer celle-ci. Laisser un ou une partenaire en cours de tanda serait grossier. A la fin de la tanda les messieurs doivent en général reconduire la cavalière à sa place.

 

La cortina : C'est un morceau de quelques secondes d'un style musical totalement différent (rock salsa jazz) destiné à signifier la fin de la tanda mais qui n'est pas dansé.    

Publié dans Les danses

Commenter cet article